Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for septembre 2014

Arlette Albert-Birot, « Une animatrice de l’Esprit nouveau, Roch Grey et ses amis », mémoire de maîtrise, Université de Paris, 1955, 126p. (sous le nom d’Arlette Delaune-Lafont), p. 110.

Roch Grey

Sa façon de voir est toujours originale, ses expressions sont fortes ; elle s’enthousiasme, s’emporte, se passionne, n’admet pas la contradiction. En fait, elle n’a aucune des qualités du critique qui se doit de juger froidement, quitte à garder ses goûts. Mais au lieu de sèches études, nous arrivons à un degré supérieur d’appréciation. Roch Grey veut nous donner son interprétation poétique et intime de l’œuvre qu’elle admire. Ses dieux sont ceux de son époque. Apollinaire, Van Gogh et Modigliani ont soulevé l’enthousiasme des jeunes de « l’Esprit nouveau ». Quant à Rousseau, s’il a été un peu raillé par le groupe d’Apollinaire, c’est tout de même ce groupe qui l’a fait connaître et qui a forcé la première admiration du public.

Roch Grey adopte le jugement de son époque, mais avec plus de gravité, elle arrête impérieusement le sourire qui peut s’esquisser au coin des lèvres du sceptique, un peu avec le même argument que les malins tailleurs dans un conte d’Andersen (L’Habit neuf) : Si vous n’aimez pas, c’est que vous ne comprenez pas !

Read Full Post »


Bonne nouvelle automnale : le  Centre Pompidou propose une nouvelle application dédiée aux tablettes et smartphones, et « La Guerre » de Pierre Albert-Birot fait partie de la sélection !

Le Parisien Septembre 2014

 

Read Full Post »

Arlette Albert-Birot, « Une animatrice de l’Esprit nouveau, Roch Grey et ses amis », mémoire de maîtrise, Université de Paris, 1955, 126p. (sous le nom d’Arlette Delaune-Lafont), p. 64.

Voilà Van Gogh bien défendu, âprement même par Roch Grey. Elle le place dans cette catégorie des « génies » qui seule l’intéresse. Sentant les critiques, elle les prévoit toutes en plaçant le peintre délibérément hors de l’échelle humaine. Seule la ferveur et le sens poétique du monde peuvent permettre de comprendre Van Gogh. Classification hautaine, mais habituelle à Roch Grey qui divise en gros l’humanité en deux classes : les êtres pensants et la masse grise.

C’est ainsi qu’elle avait déjà défendu Rousseau et elle retrouvera le même accent lyrique pour donner à Modigliani la place qu’il mérite dans la peinture.

Read Full Post »